Toiture : l’essentiel à connaître avant la rénovation ?

Toiture : l’essentiel à connaître avant la rénovation ?

Une toiture de qualité offre sécurité et confort aux occupants d’une maison. Cette partie du bâtiment requiert tout de même une réhabilitation périodique. Comme tous les travaux, cette rénovation demande une mûre réflexion. Retrouvez quelques pistes à travers les prochains paragraphes.

Fréquence idéale pour la rénovation de la toiture

La récurrence des travaux dépend de différents paramètres. Les matériaux ont leur périodicité respective. Le chaume nécessite une révision répétitive. Puis, les choix minéraux comme l’ardoise et la tuile d’argile offrent une plus grande durée de vie. Seules les pièces cassées ou manquantes devront être remplacées. La totalité de la couverture doit être enlevée et renouvelée au bout de 3 décennies. Avec les tôles ondulées, la réfection se fera plus tôt, surtout si le métal est rouillé. Le besoin de rénovation de la toiture s’estime à partir d’un état des lieux dressé par un couvreur professionnel. Pensez à prendre contact avec un technicien chez https://www.toituresstreveler.be/. Le prestataire procure de précieux conseils concernant le projet, mais également sur les démarches administratives à accomplir. Il faut généralement une autorisation municipale avant de procéder à la réhabilitation, surtout si les travaux s’écartent du plan validé dans le permis de construire.

Différentes sortes de travaux pour la réhabilitation

Les travaux de rénovation de la toiture varient d’un bâtiment à l’autre. Pour certains, il suffit de changer la couverture et reprendre le même matériau. Il est aussi possible de se contenter de colmater les fuites. L’ajout d’une membrane d’étanchéité plus performante reste une option. D’autres chantiers nécessitent une révision de la charpente et ils demandent parfois le passage à des revêtements plus modernes. La lauze peut être remplacée par des tuiles en béton pour une plus grande longévité. Dans certaines situations, le projet consiste à rehausser la faîtière pour rendre les combles aménageables. Cela revient à mettre en place un étage supplémentaire pour le bâtiment. Puis, il y a l’ajout de fenêtres de toit pour une meilleure aération. De toutes les manières, la réhabilitation doit intégrer une vérification de l’isolation. Près du tiers de la déperdition de chaleur se fait par le toit.

Possibilité de changement de couleur pour le toit

Le changement de tuiles offre une occasion de rendre la maison beaucoup plus esthétique. Il est notamment possible d’opter pour des pièces aux couleurs chatoyantes ou choisir des tons élégants. Pour ceux qui ont une couverture métallique, le renouvellement de la peinture antirouille ouvre une opportunité sur un changement d’apparence. Les couches d’acrylique et de vernis vont retarder l’infestation des mousses. Elles contribuent également à l’étanchéité. Dans certains cas, il vaut mieux s’orienter vers des matériaux plus adaptés. Une toiture végétalisée convient pour les propriétaires fans d’écologie. Outre l’aspect esthétique des plantes vertes, l’isolation thermique est au rendez-vous. D’autres personnes vont choisir de mettre les panneaux solaires à la place des tuiles. Ils fournissent de l’électricité tout en conférant une allure moderne à la toiture. Parfois, il faut se plier à la règle d’urbanisme. Certaines communes exigent à ce que toutes les maisons reprennent les mêmes couleurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *