Construction d’une maison : quelles sont les différentes étapes à planifier ?

Construction d’une maison : quelles sont les différentes étapes à planifier ?

Souvent laissé aux professionnels, le devis de construction d’une maison dépend surtout du propriétaire. Il a intérêt à connaître les différentes étapes pour établir un bon budget. Cela permet en même temps de planifier les travaux et de fixer le calendrier des ouvrages. Découvrez-en davantage de détails à travers ces quelques paragraphes.

Préparer le terrain pour accueillir la nouvelle construction

La préparation de la surface constitue une étape importante qui devrait être réalisée avec le maximum d’attentions. Elle commence par le piquetage, c’est-à-dire la délimitation des différents recoins du plan à exécuter. Des détails techniques indispensables tels que le système d’évacuation des eaux font partie des tâches à faire. Le terrain devrait être plat avant le début des fouilles. C’est l’excavation du sol pour le coulage des pieux. Cette base devrait accueillir le poids du bâtiment de manière équitable. Cette répartition est primordiale. D’ailleurs, une étude géotechnique devrait être faite pour déterminer le type de soubassement. La profondeur des fondations dépend de la nature des roches. Dans certaines situations, la maison comprend un sous-sol. Cette partie est même crée de manière à gagner des pièces supplémentaires pour servir de cave ou de parking. L’aménagement d’un vide sanitaire ainsi que d’un hérisson pourrait s’envisager en fonction de la configuration.

Réaliser les gros œuvres notamment les murs et la toiture

Les murs porteurs en brique ou parpaings peuvent directement être érigés sur des fondations en pierre. Parfois, il faudra attendre un certain temps avant de poursuivre la construction. Pour un bâtiment avec des chaînages, les piliers sont à réaliser en premier. Il existe d’autres procédés, notamment le coulage vertical. Cette technique utilise une machine à projeter le béton sur une armature métallique préalablement à mettre en place. Certaines maisons en bois demandent l’installation d’une ossature de soutien. La toiture s’en suit directement. Les différents paliers devraient aussi être réalisés. Sur les bâtiments en dur, les dalles intermédiaires requièrent des tonnes de fer et de ciment. Elles sont effectuées en fonction de la charge à supporter et jouent un rôle dans l’isolation thermique et acoustique. D’ailleurs, l’architecture et la toiture choisies déterminent la performance énergétique du logement.

Finir la maison et la rendre aussi esthétique que viable

Parfois, les travaux de finition sont confiés à autre entreprise que celle qui avait réalisé les gros œuvres. Ils peuvent aussi être répartis à plusieurs artisans indépendants. En effet, diverses spécialités sont sollicitées à cette étape de la construction. Les revêtements muraux et celui du sol demandent deux corps de métier distincts. Chargé de recouvrir la salle d’eau, le carreleur a une mission bien différente de celle du plaquiste-plâtrier. Ce dernier s’occupe davantage du plafond. L’électricien, le plombier ainsi que le chauffagiste interviennent également pendant la phase de finition. Il est important de bien coordonner les diverses réalisations. C’est l’architecte qui devrait s’assurer à ce que tout le monde respecte le cahier de charge. Il répartit les tâches à partir de plans d’exécution destinés à chaque spécialité. Le maître d’ouvrage ou le propriétaire des lieux a aussi son mot à dire. Il devrait par exemple donner son aval pour les couleurs et les matériaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *